Nos animaux et l’effet miroir : qu’ont-ils à nous dire?

Mis à jour : mars 28

Les animaux font partie de nos vies et de nos familles depuis des millénaires à présent. Ils ont peu à peu accepté de se laisser apprivoiser et de vivre à la manière humaine, de nous assister dans les tâches quotidiennes, de travailler avec nous, de nous suivre dans nos périples à travers les lieux et les âges. Leur présence est une évidence, et elle nous est indispensable. Ils sont si proches de nous qu'on les considère comme nos enfants: on prend soin d'eux, on les nourrit, les soigne, les protège. De leur côté, ils ont eux aussi leur propre rôle et leur mission envers nous, dont fait partie l'effet miroir. Tout ça se met en place avant même l'adoption.



Comment se passe une rencontre d’âme humaine à âme animale ?


Les rencontres ne sont jamais anodines. Que ce soit avec une autre personne, ou avec un animal. Quand un animal croise votre chemin, il y a une raison à la fois pour vous et pour lui. Il peut n’être que de passage, très furtif, apparaissant devant vous : on parle dans ce cas d’un animal totem, qui vient vous délivrer un message sur l’instant.

Et il y a les animaux que nous adoptons, que nous accueillons chez nous. On part d’abord avec une envie générale : un chat, un chien, un cheval,un lapin…, et parfois avec plus de précisions, comme le sexe, la race, la robe, l’âge. L’adoption peut se faire en refuge, en association, chez un éleveur ou un particulier. Et il faut ensuite choisir lequel de ceux disponibles nous plait le plus et nous donne envie de le ramener à la maison.

Il y a beaucoup de points qui entrent en jeu lorsqu’on décide d’adopter un animal. On a alors la sensation d’avoir soi-même choisi ce chien là particulièrement, d’être le seul décisionnaire.


Mais est-ce vraiment le cas ?


En réalité, que se passe t-il avant toutes ces décisions ? A partir de l’instant où on décide qu’on a envie d’avoir un compagnon à quatre pattes (ou à deux ailes, ou à écailles..) et que cette idée devient certaine, elle se condense en énergie et prend sa propre réalité. Toutes les idées, les pensées prennent forme au niveau énergétique et par là même deviennent réelles. L’envie d’avoir un chien va devenir puissante et va rencontrer l’idée d’un chien qui attend de vivre avec un humain. Mais ces choses là ne se font pas au hasard, ce ne sont pas les premières idées qui se rencontrent qui s’assemblent. C’est une question de vibration. Les mêmes vibrations s’associent entre elles, s’attirent mutuellement. Aussi, deux vibrations ayant les mêmes schémas à vivre vont se retrouver automatiquement à partir du moment où elles se mettent à vibrer, au moment opportun.


Ces vibrations peuvent être de plusieurs sortes :

- dans certains cas, c’est un lien karmique qui doit se refaire : deux âmes se connaissant déjà d’une vie d’avant ou de celle-là et qui doivent se retrouver. Il peut donc s’agir du lapin, du chien, du chat de son enfance, ou de celui qui est parti quelques années plus tôt.

- deux âmes ayant des choses similaires à vivre, les mêmes combats à gagner, les mêmes émotions à expérimenter, vont se connecter ensemble pour vivre leurs mission en duo. C’est la plus répandue.


Quand le lien a été fait entre ces deux âmes, alors la magie n’a plus qu’à opérer dans le monde physique. Soit on se sent irrémédiablement attiré par un animal en particulier, soit c’est le hasard qui nous rassemble et le met sur notre chemin. Et le couple est associé. Tout cela se fait dans l’anonymat le plus complet, on ne se rend évidemment pas toujours compte à quel point tout est évident. On peut avoir des doutes durant toute la vie de son animal, lorsqu’on a des différences avec lui, et que l’amour ou la patience n’est pas au beau fixe. C’est pourtant aussi dans ces moments là que les deux âmes se parlent.




Qu’est ce que l’effet miroir ?


C’est une chose à laquelle on ne pense pas automatiquement, et qui pourtant est bien réelle, et indispensable à connaître. L’animal est comme une éponge. Très connecté, c’est-à-dire en lien avec son instinct, ses ressentis et ses besoins, il l’est aussi avec les autres. Les animaux n’ont pas besoin qu’on leur dise comment on se sent pour qu’ils le comprennent. C’est évident pour eux. Ils sont bien évidemment doués d’empathie. Et cette empathie se manifeste au niveau le plus subtil et le plus extrême. La mission d’un animal est de nous faire voir le monde différemment, de nous aider à nous remettre en question. Tout ça va se manifester à travers les moyens à sa disposition : le comportement et la santé.




L'effet miroir et le comportement


Qu’est ce qu’un animal qui a un comportement inadapté, c’est-à-dire qui n’est pas équilibré pour son bien-être et celui de ceux qui l’entourent ? C’est tout simplement un animal qui essaye de s’exprimer. Et de nous faire comprendre un point important, qui va varier selon les situations. Dans les problèmes de comportement, il est impératif d’étudier tout le milieu de vie de l’animal pour comprendre d’où tout part. Il y a forcément une raison. La raison peut-être médicale, et elle peut venir de la famille humaine. Il faut alors se poser la question : qu’est ce qui résonne en nous quand notre animal se comporte étrangement ? Qu’est ce qu’il fait exactement, par rapport à qui, à quel moment, à quel endroit... ? Quand est-ce que ça a commencé ? Tentez de discerner ce qui se cache derrière ce comportement. Si vous étiez à sa place, pourquoi feriez vous ça? Et posez vous bien la question de savoir en quoi ce comportement ressemble -ou est à l’opposé - de ce que vous vivez et de votre manière d’être.


Comment est-ce que le comportement de nos animaux peut avoir-il un rapport avec nous ?


Notre animal fait partie intégrante de la famille, et comme un enfant, il est éduqué selon les règles et les manières de la famille. Il va peu à peu se calquer sur ses humains et avoir les mêmes habitudes et manières d’être. C’est donc en rapport avec ces acquis qu’il va réagir, car c’est ce qu’il connait.

Mais l’animal a aussi un autre rôle, qui est celui de gardien. Il est là pour veiller sur ses humains, tant au niveau physique qu’émotionnel.

Donc, quand l’un de ses humains ou toute la famille commence à « dévier du bon chemin », autrement dit à ne plus être dans l’équilibre et le bien-être, l’animal va prendre son rôle à cœur et mettre des actions en place. Il a plein de possibilités à sa disposition, comme par exemple :

- se mettre à aboyer, miauler

(ex : pour montrer à ses humains qu’ils doivent apprendre à mieux échanger)

- faire ses besoins au mauvais endroit

(ex : pour montrer qu’il se sent mal au niveau du territoire physique ou affectif, comme envers le nouveau compagnon de son humain qui ne lui correspond pas)

- devenir agressif

(ex : pour montrer que son humain n’écoute plus ses propres besoins)

- s’enfuir de la maison

(ex : pour réagir au déchirement de sa famille, comme lors d’une rupture)

etc.


Quand on se retrouve dans un cas de comportement inadapté, il est donc important de faire les choses par étapes :

D’abord, il faut analyser le comportement : que fait-il ? A quel moment, dans quelle situation ? Envers qui ?

Que faire une fois qu’on a analysé tout ça ? Tentez de vous mettre à sa place : quel intérêt a t-il à faire ça ? Qu’est ce que ça lui apporte, particulièrement par rapport à la manière dont vous même réagissez derrière ?

De votre côté, comment est-ce que tout ça résonne en vous ? Comment est-ce que ça vous parle par rapport à votre propre comportement, votre manière d’être et d’agir ? Vous devriez y trouver des relations parlantes.


Une fois que toutes ces étapes ont été éclaircies, vous avez de nouvelles cartes en main. Utilisez les pour mettre des choses constructives en place :

- Si votre animal met la lumière sur la mauvaise communication entre les membres de votre famille, établissez tous un meilleur dialogue, dans le respect et l’amour.

- Si quelque chose dans l’habitation n’est pas bon pour vous et votre animal, changez le. Pensez à déménager si c’est l’habitation elle-même qui pose problème.

- Si c’est votre travail qui pose problème, remettez le en question, posez vous la question de savoir ce qui vous rendrait vraiment heureux.

Et ainsi de suite…


Pensez également à utiliser les fleurs de Bach qui sont de puissants élixirs de fleurs utilisés pour ré-équilibrer les émotions. Je vous en parle ICI.


Quand tout ça est mis en place, que vous vous sentez mieux, observez votre animal : il y a beaucoup de chances que son comportement se soit amélioré et apaisé. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a encore autre chose. Continuez à creuser, et n’hésitez jamais à faire appel à un expert en communication animale, qui saura mettre les choses en lumière.


L'effet miroir et la santé


Pour ce qui est de l’effet miroir au niveau de la santé, le cheminement est le même, sauf que ça se passe au niveau médical et physique. Il faut savoir que les choses vont se faire par degrés. L’animal va commencer par des réactions bénignes, puis, tant qu’on ne comprend pas et ne réagit pas, alors l’état de santé risque de s’aggraver et de se propager.


Pourquoi est-ce que l’animal passe des messages par la santé ?


Un point primordial à connaître est que la santé passe par l’équilibre émotionnel. Pensez aux chakras, ces centres énergétiques qui tournent rond tant qu’on est bien dans sa tête et son corps. Dès qu’on a un dérèglement émotionnel en réaction à un événement qu’on vit comme négatif, alors le chakra concerné par cette émotion va se refermer et moins bien marcher. Il faut alors se remettre à travailler sur de belles émotions pour retrouver un bien-être. Ce sont les émotions qui s’expriment à travers le corps. Quand quelque chose ne va pas, c’est la partie du corps reliée à l’émotion touchée qui va réagir. Le poumon en cas de tristesse, le foie en cas de colère…

Ainsi, quand l’animal veut faire passer un message, une émotion, alors ça va s’exprimer par le corps. Et bien sûr par le sien, puisque c’est lui qui a le rôle de gardien. Parfois, l’animal et son humain vont développer la même affection, et parfois chacun aura les siennes propres. Mais l’état de santé de l’animal aura toujours quelque chose à dire en rapport avec son humain. Rappelez vous du tout début de l’histoire d’une adoption : ce sont deux âmes qui ont des chemins en commun qui vont se connecter. Donc la maladie que l’animal va développer, c’est à la fois pour prévenir son humain que quelque chose ne va pas dans sa vie et dans sa manière d’être, et également parce que lui, l’animal a ça à vivre. Les animaux ont aussi des épreuves à passer et à gagner.


Quand votre animal tombe malade, après l’avoir mené chez le vétérinaire, il vous faut décrypter cet événement, tout comme le comportement. A quel émotion correspond la partie du corps touchée, à quoi correspond cette maladie en décodage biologique, quand est-ce que cela à commencé ? Il est très important de faire le lien entre le moment où ça commence et ce qui se passe dans la vie de la famille à ce moment-là. Car c’est là le drapeau. A chaque maladie correspond un événement dans la vie envers lequel le corps réagit.

Une fois que vous avez mis le doigts dessus, il vous faut alors mettre les bons changements en place dans votre vie et celle de votre animal pour que tout se remette en place progressivement.


Voilà pourquoi nos animaux ne rentrent pas dans nos vies par hasard. Ils ont beaucoup de chose à partager avec nous, autant le positif que le négatif, et n’hésitent pas à y mettre tout leur cœur et toute leur âme. Ils sont là pour nous montrer qui nous sommes. Ils sont comme un miroir en face de nous qui nous montre nos faiblesses pour nous aider à les transformer en force, ils réagissent en fonction de nous, soit de la même manière, soit de manière contraire, pour mettre en lumière ce qu’on doit prendre en considération. Ils sont liés de manière extrêmement forte et profonde avec nous, sans aucun regret ou doute. Ils ne connaissent pas la demi mesure, mais uniquement le partage total et la confiance aveugle.

Il est parfois difficile de comprendre leurs messages, d’accepter que ça puisse venir de nous, particulièrement dans les moments durs, et pourtant la seule manière de rendre tout le monde heureux et de les écouter est de suivre leur enseignement.


A la lumière de ces informations, comprenez vous mieux votre animal ?

Partagez votre expérience !